COURS ELEVES TERMINALE ES/L THEME 3 LE PROCHE ET LE MOYENT ORIENT UN FOYER DE CONFLITS DEPUIS LA FIN DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

CLASSE DE TERMINALE ES/L

THEME III : PUISSANCES ET TENSIONS DANS LE MONDE  DE LA FIN DE LA PREMIERE GUERRE MONDIAL  ANOS JOURS

SEQUENCE II /  LE PROCHE ET LE MOYEN-ORIENT, UN FOYER DE CONFLITS DEPUIS LA FIN DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Pour quelles raisons le MO est-il un foyer de conflits ? Quels sont ces conflits qui ont marqué le Moyen-Orient ? Quels en sont les causes et les enjeux ?

I/ POURQUOI UNE RÉGION DE CONFLITS?

A/ UNE MOSAÏQUE DE PEUPLES ET DE CULTURES

Une multitude de peuples
Le Moyen-Orient abrite une grande diversité de peuples.

  • Les Arabes sont présents de la péninsule arabique, ainsi qu'en Égypte/On trouve aussi des Turcs sur le territoire de l'actuelle Turquie / des Perses en Iran/ Par ailleurs sont également présents des Kurdes. ( ils n’ont pas d’état )/Des juifs en Israël

Chacun de ces peuples possède sa propre langue et ses propres traditions=Une mosaïque religieuse
La région est majoritairement marquée par la religion musulmane.

Cependant, les divisions religieuses sont nombreuses. : Les musulmans   chiites (Iran ) /Les musulmans sunnites (Arabie / Egypte ) /certains Turcs sont alévis (une branche du chiisme)/des chrétiens sont également présents. Minoritaires, ils sont aussi très divisés en différentes Églises,  les coptes en Égypte, les chaldéens en Irak ou les syriaques en Syrie/Le judaïsme est présent au début du XXe siècle motivée par le mouvement sioniste.

B / DES ENJEUX STRATÉGIQUES

La région  a les réserves les plus importantes au Monde de pétrole .
Dès le XIXe siècle, les ressources en pétrole du Moyen-Orient sont un enjeu. L’Arabie Saoudite détient les réserves de pétrole les plus importantes au Monde .Les occidentaux  ont des points d'appui dans la région comme  le Koweït, le Qatar  et contrôlent la route stratégique du canal de Suez. L’accès à l’eau est aussi un enjeu ( eau du fleuve Jourdain ) , en Israël , Turquie , Syrie , Irak,

C /UN PARTAGE IMPOSE PAR LES EUROPEENS SUR LES RUINES DE L'EMPIRE OTTOMAN (compléments )

• Un empire multiculturel :Toute la région est dominée jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale par l'Empire ottoman, vaste empire multiculturel dirigé par un sultan turc qui porte le titre de calife (commandeur des croyants) car l'Empire contrôle La Mecque.

• Les espoirs des peuples :Lors de la Première Guerre mondiale, l'Empire ottoman s'engage aux côtés de l'Allemagne. Les Anglais suscitent alors en 1916 une révolte des populations arabes en leur promettant de retrouver leur indépendance.

• Le système des mandats :En  1918 , l'Empire ottoman  vaincu s'effondre. Le traité de Sèvres établit son partage en 1920. La France et l'Angleterre reçoivent des mandats de la Société des nations pour administrer les territoires suivants : Syrie et Liban pour la France, Irak, Jordanie, Palestine pour l'Angleterre. L'Arabie Saoudite reçoit la région de La Mecque, et son roi contrôle désormais les lieux saints de l'Islam.

D/ VERS LES PREMIÈRES INDÉPENDANCES

Cependant, dans les années 1930, les Anglais comprennent la nécessité d'accorder une certaine autonomie aux territoires qu'ils contrôlent.

  •  L'Égypte, sous tutelle britannique depuis le XIXe siècle, est indépendante en 1922.
  •  En 1932, l'Irak  et l’Arabie Saoudite  accèdent  à l'indépendance
  •  1946, la France donne l'indépendance à la Syrie et au Liban.

 En parallèle se constitue un « foyer national juif »
Depuis la fin du XIXe siècle, il existe parmi les juifs d'Europe un mouvement sioniste, fondé par Theodore Herzl, qui souhaite le retour des juifs en Palestine. En 1917, une déclaration de Lord Balfour, ministre des affaires étrangères britannique, accepte la constitution d'un « foyer national juif » en Palestine. L'immigration juive s'intensifie.

II/ UN CONFLIT PERMANENT DEPUIS 1948 / LE CONFLIT ISRAÉLO-ARABE

A/ Le contexte de la création de l'État d'Israël

• Le désengagement britannique
À la fin de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux juifs d'Europe, rescapés de la Shoah, souhaitent s'installer en Palestine, ce qui pose le problème de la cohabitation entre  Arabes et Juifs.

• Les plans de partage et leur échec
En 1947, l'ONU réalise un plan de partage de la Palestine qui prévoit un État juif et un État arabe de superficies égales. Jérusalem, ville sainte des trois monothéismes, devait avoir un statut international.

• La guerre
Ce plan ne sera jamais appliqué. Le 14 mai 1948, lorsque les Anglais se retirent, les Juifs proclament la naissance de l'État d'Israël. Le lendemain, les États arabes voisins attaquent Israël. Ils sont vaincus et Israël occupe 78 % du territoire de la Palestine. Le reste est annexé par les États arabes. 700 000  palestiniens partent en exil

B/ LE MOYEN ORIENT DIVISE PAR  LA GUERRE FROIDE

• La crise de Suez 1956
Le conflit israélo-arabe est marqué par la guerre froide. Les États-Unis soutiennent plutôt Israël et l'URSS, plutôt les pays arabes. En 1956,  Nasser chef socialiste de l’Eta Egyptien  nationalise le canal de Suez  et mène une politique agressive envers Israël  , entrainant une intervention française , britannique et  Israélienne , mais les 2 alliés  doivent reculer devant les pressions soviétique et le lâchage des Etats  Unis .

• La guerre des Six-Jours 1967

Les palestiniens attaquent régulièrement Israël à partir de l’Egypte et de la Jordanie , Israël décide de lancer une offensive  éclaire sur l’Egypte et la Jordanie . C’est un succès complet qui conduit en 6 jours  à l'occupation des territoires palestiniens de Gaza et de Cisjordanie,  et du Golan qui deviennent les « territoires occupés », ainsi qu'à celle du plateau du Golan.

• La guerre du Kippour  1973
En 1973, les États arabes passent à l'offensive pendant la fête juive de Kippour, après les premiers succès les arabes doivent finalement se replier , Israël recevant massivement de l’aide des EU, ( l’armée égyptienne est équipée par les soviétiques ) ,

Mais Israël a failli être vaincue

2 conséquences :

-        1er  Choc pétrolier

Israël comprend la nécessité de négocier avec ses voisins

C/UN PROCESSUS DE PAIX EN DEMI-TEINTE

• La lutte des Palestiniens
Les Palestiniens en exil dans les pays voisins créent en 1964 une organisation de libération de la Palestine, OLP , dirigée par Yasser Arafat.

• Une radicalisation depuis les années 1980
Depuis la fin des années 1980, des mouvements plus radicaux sont apparus. Du côté palestinien, des mouvements islamistes radicaux comme le Hamas

Du côté israélien, des mouvements religieux orthodoxes et la droite radicale lancent des entreprises de colonisation dans les territoires occupés  , Israël annexe le Golan en 1981,

• Les tentatives de dialogue
Depuis  1979, souvent sur initiative américaine, un processus de paix a été cependant engagé.   Accord de Camp David en 1979 = l'Égypte reconnaît l'existence d'Israël ; en 1982 Israël lui rend le Sinaï

. En décembre 1987 éclate la première Intifada = révolte des pierres .

Les jeunes palestiniens se révoltent   dans les territoires occupés en jetant des pierres sur l’armée  israélienne .Ils réclament un état palestinien . Devant la situation explosive  sont signés des accords à Oslo  en 1993 entre Israéliens et Palestiniens qui prévoient la création d'une autorité palestinienne.

Mais les dissensions ne disparaissent pas pour autant .

Les palestiniens réclament  :

-          un Etat

-          la ville de Jérusalem

-          le retour des réfugiés

-          La fin des colonies  juives en Cisjordanie

En 2000 éclate la deuxième Intifada . Le FATAH  ( branche politique de l’OLP )est  aussi contesté par un mouvement islamiste le HAMAS qui s’implante à Gaza .

la paix semblent bien  lointaine .

III/ DES CONFLITS NATIONALISTES ET RELIGIEUX

Depuis les années 70 des conflits  nationalistes  et politiques se multiplient souvent teintés de problèmes économiques et  religieux qui entraine l’ instabilité de certains Etats,

A/ UN AUTRE FOYER DE TENSIONS : LE LIBAN (1975/1990

Le Liban  est composé d’ une population très hétérogène :

-          des chrétiens

-           de musulmans sunnites et chiites,

-          et d'autres minorités comme les Druzes

-          avec la présence de nombreux  réfugiés palestiniens (qui  se servent du Liban comme arrière pour attaquer Israël )

Le Liban été touché par une  guerre civile, qui a duré de 1975 à 1990 opposant milices chrétiennes soutenues  par Israël et milices musulmanes soutenues par la Syrie , 

En 1982 Israël lance une offensive sur le sud-Liban «  opération Galilée » pour nettoyer la région des terroristes palestiniens  . Les milices chrétiennes en profitent pour  massacrer 1500 civils palestiniens dans les camps de Sabra et  Chatila.

Ce conflit a déstabilisé la région durant de nombreuses années,

B/ MONTEE DE L’ ISLAM EN POLITIQUE


La région est  aussi marquée à partir des années 70 par  l'émergence de l'islam politique.

  •  Dans les monarchies du golfe Persique, la charia (la loi islamique) est strictement appliquée.
  •  En Iran, depuis 1979, la Révolution islamique a porté au pouvoir le clergé chiite, avec la figure de l'ayatollah Khomeiny. Le régime développe un discours anti-occidental , anti- sioniste et expansionniste qui débouche sur la guerre avec son voisin l’IRAK de 1980/1988
  • Dans les autres pays de la région existent des mouvements radicaux islamistes  terroristes : Liban / Syrie = Hezbollah  ou Hamas en Palestine
  • Cette montée de l’islam  ou islamisme devient vite générateur de tensions

C/ AUJOURD’HUI  UNE REGION EN FEU SUR FOND D’ISLAMISME (1990/2016)

Depuis les années 90  les enjeux pétroliers  , l’islamisme et les problèmes politiques ont profondément déstabilisé  la région  et les conflits se multiplient :

  • Des conflits interétatiques : En 1990 l’Irak envahi le Koweït déclenchant une riposte international = première guerre du Golfe
    • Des attentats  islamiste qui  se multiplient   ,  notamment ceux du 11 septembre 2011 aux EU   , véritable déclaration de guerre , qui entrainent  des interventions  américaines au MO:

                       -Afghanistan 2001 contre les islamistes Talibans  et les terroristes d’Al Qaida

        -Irak 2003, seconde guerre du Golfe  menée par les EU seuls  qui aboutit au renversement du dictateur  Saddam Hussein mais aussi la déstabilisation du pays  déchiré par les  conflits  religieux opposant s  musulmans chiites et sunnites

         -Syrie  et Irak depuis 2015 frappes aériennes des Eu de France

  • Les groupes terroristes islamistes aboutissent à la création d’un Etat Islamiste , l’EI ou Daesh  ,    en Syrie et en Irak  qui par ses exactions  : meurtres ,  voir génocide ( chrétiens d’orient , Yezidi )  attentats  enlèvements etc.  … se met au ban des nations
  • Des révolutions dans les pays arabes éclatent   c’est le « printemps arabe » à  partir de  2011. Ce mouvement a conduit à la chute des dictatures en Tunisie et en Libye (qui ne se trouvent pas au Moyen-Orient) et en Égypte  mais  aussi à une grave guerre civile en Syrie , Ces pays se trouvent aujourd’hui confrontés aux fondamentalistes musulmans qui veut empêcher l’instauration de démocraties

,

CONCLUSION UN AVENIR INCERTAIN

Aujourd'hui, l'avenir du MO est incertain. En Syrie, Bachar El-Assad conserve le pouvoir par une répression féroce.

En Égypte, l'armée contrôle le pouvoir mais  des partis islamistes sont au pouvoir comme en Tunisie = les économies de ces pays sont à genoux .

Plusieurs facteurs ont donc conduit le Moyen-Orient à devenir une des zones du monde où les tensions et les conflits sont les plus nombreux et les plus violents. La forte croissance démographique de la région et la gestion de ses ressources posent pourtant des questions auxquelles seule une réponse concertée , mondiale  ,  pourrait apporter une solution.

 

© 2017 Site pédagogique - Académie de Mayotte