SÉANCE - LE MUR DE BERLIN

Proposition de séance sur le mur de Berlin mobilisant plusieurs outils numériques, une évaluation formative rapide et un exemple de différenciation pédagogique à l'aide des tablettes.

PRESENTATION

Niveau : 3ème

Thème : Le monde depuis 1945

Séquence : Un monde bipolaire au temps de la Guerre Froide

Séance : le mur de Berlin

Problématique : Comment la situation en Allemagne de 1945 à 1990 témoigne-t-elle de la division du monde pendant la Guerre Froide ?

Notions : Guerre Froide

Connaissances : Occupation de l’Allemagne / RDA-RFA - Blocus de Berlin / Pont aérien / Mur de Berlin

Compétences : Se poser des questions à propos de situations historiques / Comprendre le point de vue particulier d'un document / Se repérer dans le temps

 

DEROULEMENT DE LA SEANCE

1) Introduction

Introduction du professeur, mettant en scène le discours de Kennedy, sans mentionner de nom ni de lieu, pour plonger les élèves dans une situation de tension pendant la Guerre Froide. Terminer en mentionnant les mots « Ich bin ein Berliner ». L’introduction débouche naturellement sur la problématique pour les élèves : « Que signifient ces paroles et que révèlent-elles sur la situation que traversent ces personnes ? »

Les élèves sont accrochés et ont envie d’en savoir plus.

 

2) Mise en autonomie

Les élèves étudient (pendant 10 à 12 minutes) un extrait du discours de Kennedy avec un questionnement progressif :

  1. Qui a prononcé les mots « Ich bin ein Berliner » ? C’était quand ? C’était où ? Répond en une seule phrase bien construite.
  2. D’après ce que tu comprends de ce discours, quel a été le problème dans cette ville ?
  3. Dans ce discours, plusieurs expressions pointent du doigt les différences entre les deux camps de la guerre froide (du point de vue de l’orateur). Relève quelques mots / expressions qui caractérisent chaque camp dans le tableau ci-dessous (deux colonnes : l'une pour les États-Unis, l'autre pour l'URSS)

Différenciation pédagogique

Les élèves en grande difficulté de lecture / écriture peuvent travailler en parallèle de l’activité proposée aux autres élèves sur une tablette à l’aide d’un exercice Wizzbe (Évaluer avec Wizzbe)

Exemple d’exercice possible : le professeur s’est enregistré en train de lire l’extrait du discours de Kennedy, et propose en consigne orale enregistrée de repérer certains mots / expressions à souligner d’une certaine couleur dans le document imprimé de l’élève. Avantage : l’élève peut écouter plusieurs fois la lecture, mettre sur pause.

 

3) Correction

Correction mobilisant activement les élèves : interroger plusieurs élèves sur la première question, abordable, ce qui les encouragera à participer activement. Sur la question 3 on peut faire intervenir plusieurs élèves au tableau pour compléter chacun une colonne, et éventuellement un autre élève qui souhaite corriger si certains éléments inscrits par les premiers élèves sont erronés.

 

4) La parole du professeur

À l’aide d’une carte simple représentant la division de l’Allemagne et de Berlin dans les années 1947-1961, raconter comment la Guerre Froide a créé de vives tensions sur le territoire allemand.

En conclusion, montrer et discuter de la caricature de Plantu de 1989 « Ich bin ein Berliner ».

 

5) Évaluation formative

Vérifier que les connaissances transmises ont été correctement assimilées par l’usage de Plickers (Fichouti#Pickers). On peut envisager de poser les questions suivantes :

  1. Qu’est devenue l’Allemagne après la Seconde Guerre Mondiale ?
    1. Elle a été détruite par une bombe nucléaire
    2. Elle a été divisée en deux par les pays vainqueurs
    3. Elle est restée la même et a pu se reconstruire normalement
    4. On lui a imposé le traité de Versailles
  2. Qu’est-ce que le mur de Berlin ?
    1. Un Mémorial des atrocités perpétrées par les nazis
    2. Une décoration pour rendre la ville plus belle
    3. Une séparation pour empêcher les habitants de l’Est de rejoindre l’autre camp
    4. Une mesure de protection contre les inondations
  3. Qui est à l’origine de la construction du mur de Berlin ?
    1. Les américains
    2. Les français
    3. Les anglais
    4. Les soviétiques

Corriger à l’oral si des élèves n’ont pas choisi la réponse correcte en expliquant rapidement le pourquoi.

En fonction du temps, il sera possible de supprimer l’une des questions.

 

6) Trace écrite

Prévoir environ 5 minutes.

Distribution d’une frise chronologique préalablement pré-construite sur le site frisechronos.fr ou sur le site http://micetf.fr/frise/ (voir article « Construire des frises chronologiques »).

Sur le diaporama professeur, les évènements racontés sont placés pêle-mêle. Un ou plusieurs élèves peuvent se rendre au tableau vidéo-projeté afin de montrer où chaque évènement doit être replacé sur la frise. Le professeur fait glisser les éléments, et éventuellement (en fonction du temps restant) propose à d’autres élèves de corriger si des erreurs ont été commises.

 

Pour permettre aux élèves d’aller plus loin

On peut également proposer le partage sur le cahier de texte de Pronote de la vidéo « C'est quoi le mur de Berlin ? » de la série « Un jour une question » disponible sur le site https://education.francetv.fr/matiere/actualite/cm1/video/c-est-quoi-le-mur-de-berlin-1-jour-1-question.

 

Compétences travaillées qui pourront être remobilisées dans le devoir sur table

Se repérer dans le temps

Connaître des faits et des évènements historiques

Identifier le point de vue particulier d’un document

© 2017 Site pédagogique - Académie de Mayotte